-->

dimanche 14 février 2016

DISCOVERY / THE KILLING FIELDS : Retour sur les rééditions 2016 +PHOTOS


On les attendait depuis près de deux ans et c'est finalement en ce début d'année que les rééditions des albums de 1984 sont enfin sorties ! Et cette fois c'était non pas deux, mais trois "albums" édités en vinyles, signe que les microsillons se portent bien puisque l'inédit The 1984 Suite n'a par ailleurs pas eu droit à sa propre édition CD (inclus seulement dans la Deluxe de Discovery). Autre absence marquante : l'édition Deluxe de The Killing Fields, qu'on attendait pourtant de pied ferme avec ses morceaux - ou disons plutôt ses "chutes" - inédits que Mike nous avait d'ailleurs promis, il y a deux ans, donc... A croire décidément qu'ils ne lui plaisaient vraiment pas.

Finalement, la grande attente concernait surtout ce fameux album bonus sur lequel tout a été misé. Nouvelle pochette originale, exclusivité vinyle, version complète en 5.1, morceau promo (avec clip-video!)... The 1984 Suite a eu droit à un traitement digne d'un nouvel album studio ! Quitte parfois à laisser les albums originaux sur la touche...

Car c'est vrai, les rééditions à proprement parler de Discovery et The Killing Fields sont un peu décevantes. Bien sûr, le nettoyage des pistes, la remasterisation, d'accord, mais quoi d'autre ? Quelques titres bonus déjà connus (les faces B et versions alternatives des singles), mais pas de réelle plus-value finalement... (contenu complet). Les lives, les inédits et les démos sur les précédentes rééditions manquent terriblement ici, surtout qu'il y avait largement de quoi faire avec la tournée européenne de 84 ! Et on ne parle pas des finitions... Plusieurs erreurs ont été recensées sur les livrets, voire les pochettes elles-mêmes. On peut ainsi lire sur la couverture de The Killing Fields qu'il s'agit "d'une histoire sur la guerre et l'amitié, l'angoisse et l'honneur, un pays en ruine et la volonté d'un homme d'AIMER", au lieu de "vivre" [live a été remplacé par love]... oups!

The Killing Fields vinyle (sticker+accroche "love")
Erreurs de frappe et tâches de couleurs sur les artworks, voire même des crédits retirés (désolé David Bedford...), on peut affirmer effectivement que la forme n'était pas la priorité (un comble quand on sait que ces rééditions étaient en préparation depuis presque 2 ans).

Même les traditionnelles "éditions limitées" présentent peu d'interêt finalement : les vinyles standards étaient accompagnés d'une retranscription exacte 1:1 de la nouvelle pochette de The 1984 Suite imprimée sur carton et estampillée du logo "Official Mike Oldfield". Même s'il a été tiré à 500 exemplaires (non-numérotés) et que la pochette de Rupert Lloyd est très réussie, on est loin du grand objet collector quand même...

Artwork Print estampillé en bas a droite (500 copies)
Après tant d'attente, on reste donc sur notre faim, surtout après avoir écouté les sept excellents remix que compte The 1984 Suite ! Rien à redire ici, Mike a tout simplement sublimé ses instrumentaux et ces 38 minutes sont décidément trop courtes ! Alors oui, à mon avis ces nouvelles rééditions valent le coup, mais uniquement grâce au DVD 5.1 sur la Deluxe, et les éditions vinyles 180gr..!

*Pour plus d'infos sur le contenu, plutôt que le contenant c'est par ici

Et vous, qu'en avez-vous pensez ?

Pour finir, voici quelques photos supplémentaires des différents formats de ces rééditions :

Discovery Deluxe Edition
Deluxe Edition 2CD+DVD
livret interview p.8-9 (Deluxe Edition)
pages 10-11
pages 12-13
pages 14-15
The Killing Fields CD (back)
Discovery vinyle 180gr

--
Discovery (1984), The Killing Fields (1984) et The 1984 Suite (2016) par Mike Oldfield ; rééditions Deluxe, CD, vinyles chez Universal Music ; Date de sortie le 29 janvier 2016.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

bonjour
Mike Oldfield - To The Manor Born est dispo en zone 2 ?
Si tel est le cas, que vaut l'image et le son ?
merci

Orabidoo blog a dit…

Bonjour, oui je confirme ce DVD bootleg (non-officiel) est bien lisible sur nos lecteurs en Europe :-)
Il contient les vidéos de 2 concerts enregistrés pour la télévision dont San Sebastian et Viareggio en 84 (aussi sur Youtube). Quelques apparitions playback pour la TV allemande ainsi qu'une vidéo du concert de Dortmund en 80 (également pour la TV). D'après mon souvenir la qualité du son n'est pas des plus médiocre, mais il faut juste garder en tête qu'il s'agit de la retranscription des vidéos TV de l'époque, donc bien sûr l'image risque de faire un peu peur sur un bon plasma... Dans tous les cas, pour un bootleg, je ne regrette pas de l'avoir. (le packaging en plus est plutôt fun ;-)
On le retrouve régulièrement sur eBay pour une vingtaine d'euros.

iorgosprog a dit…

Et bien moi, je suis très déçu du contenu de l'édition Deluxe. N'étant pas équipé d'un matériel de pro concernant l'écoute, je dois dire que la version remastérisée de l'album original est bien suffisante. Je trouve que la version de "The lake" dans la suite 1984 est beaucoup moins fluide, tout comme le choix des morceaux suivants (pourtant considérés par le Maître comme les meilleurs de cette année). ça manque un peu d'unité tout ça... Quant au titre "zombies", sa présence déroutante et anachronique heurte l'oreille quand on souhaite rester plongé dans la cohésion de cette année 1984 et les souvenirs d'enfance qui en découlent. Le livret est, certes amélioré par rapport aux versions précédentes (premier tirage ou HDCD) mais tous les possesseurs des versions deluxe auront sûrement remarqué qu'on a affaire, en matière de textes, à une série de copié-collé de paragraphes déjà parus dans les œuvres précédentes. C'est vraiment du travail de j'en foutiste. Comme dit le créateur de ce site, deux ans pour ça! Je commence à flipper pour les prochaines éditions du catalogue Virgin car, à mon avis, la qualité musicale commence vraiment à baisser à ce moment. Je me demande donc ce qu'ils vont bien pouvoir sortir pour allécher le fan transi.

salociN a dit…

Clairement, je suis pas non plus convaincu par la Suite 1984, d'autant plus qu'il y avait effectivement et largement de quoi faire autre chose avec l'intégration du bootleg de Viareggio, ainsi que les Fairlight Mixes (qui resteront donc bien au chaud sur l'ordi). Peut-être s'est-il dit que ça aurait fait doublon avec l'édition coffret de Crises ?

Y'a plus qu'à croiser les doigts pour l'édition Deluxe d'Amarok soit au niveau !

Anonyme a dit…

tout pareil que vous les amis...rien de bien intéressant dans cette édition deluxe...bien loi des Incantations, Crises, Ommadawn et consort....

Eric FORTIN a dit…

Bonsoir,
Je pense comme vous et j'ajouterai aussi que le PCM est soit disant en 96khz 24 bits et bien faux dommage car mon ampli qui lui affiche cette information quand c'est le cas et bien pas là snif en espérant mieux la prochaine fois...!!!