-->

mardi 7 avril 2020

NOUVEAUTÉS 2019-2020 : un florilège d'albums LIVE (bootlegs)


En pleine période de confinement, quoi de mieux que de profiter de son temps confortablement installé.e.s devant sa platine à se repasser la première face d'Ommadawn, la fresque Crises ou les soixante minutes extraordinaires d'Amarok, tout en dégustant une Guinness bien onctueuse ? :)

Il est certain que ce début d'année aurait été le timing parfait pour découvrir la nouvelle cuvée du Maestro, surtout qu'un nouvel opus [a.k.a Tubular Bells IV] nous est annoncé depuis maintenant plus de trois ans ! Mais non, en témoigne l'activité d'Orabidooblog, nous n'avons aucune nouvelle à nous mettre sous la dent depuis la campagne promotionnelle de Return to Ommadawn. Le loup solitaire est bel et bien retourné se réfugier (enfin, toujours sous les palmiers!).

Mais cela était sans compter sur les multiples labels semi-obscurs-pseudo-officiels qui pullulent et rachètent [on imagine] les droits de morceaux jusque là restés inexploités en dehors de leurs seules diffusions d'époque, puis sur des CD-R pirates... La magie d'internet a permis ensuite que ces reliques réémergent en libre accès auprès de tous, via les plateformes de partage, Youtube et consorts... et souvent pour le plus grand bonheur des fans !

Dans cette catégorie on retrouve donc beaucoup de retranscriptions de concerts enregistrés pour les radios et les télévisions européennes des années 70 à 2000, date à laquelle Mike Oldfield a cessé de tourner. Ces dernières années avaient déjà été l'occasion de découvrir quelque-unes de ces éditions non-officielles et surtout très variables du point de vue de leur qualité et intérêt (Irish Bells, Live at the BBC, Carnegie Hall 1993, etc...). Cependant, l'offre n'avait jamais été aussi large que ces derniers mois, car les éditions sont nombreuses, sur différents formats, et surtout couvrent plusieurs périodes musicales de Mike.

Petit tour d'horizon de ces "nouveautés" pas toujours honorables...


LIVE THEN & NOW

Disque 1
1- In the Beginning (1:59)
2- Let There Be Light (4:53)
3- Supernova (3:26)
4- Crystal Clear (5:41)
5- Shadow on the Wall (4:39)
6- Ommadawn Part 1 ["short version"] (10:40)
7- Band Intro (1:08)
8- Cochise (5:30)
9- Embers (4:12)
10- Summit Day (5:09)
11- Muse (2:21)
Disque 2
1- The Source of Secrets (5:59)
2- The Watchful Eye (2:10)
3- Jewel in the Crown (3:50)
4- Outcast (3:50)
5- Serpent Dream (3:01)
6- The Inner Child (4:12)
7- Secrets (3:45)
8- Far Above the Clouds (7:03)
9- Moonlight Shadow (5:39)
10- Family Man (6:47)
11- Far Above the Clouds Encore (7:45)

Sorti en juillet 2019, ce double album anniversaire est la retranscription du concert au Spodek Hall de Katowice (Pologne) joué 20 ans plus tôt, le 25 juillet 1999 pendant la tournée Then & Now. Ce concert était déjà connu des puristes et apporte surtout un intérêt pour les amateurs de la musique électro-ambient de Mike Oldfield.
On y retrouve bien sûr les titres de l'album Tubular Bells III sorti un an plus tôt, avec en prime une revisite complète de Far Above the Clouds en guise de grand final ; mais aussi les versions live de certains morceaux plus inhabituels issus de The Songs of Distant Earth et Guitars. Sans oublier les incontournables tubes Moonlight Shadow, Shadow On the Wall, et même Family Man, interprétés - tant bien que mal - par l'énergique Pepsi Demacque.
Le concert avait été diffusé sur la radio polonaise dont est issue ce double CD, la qualité audio est bien au-dessus de la moyenne, mais assez inégales selon les prises de sons. Il faut dire que beaucoup de pistes numériques venaient se mêler aux instruments sur scène pour retranscrire les différentes atmosphères électroniques. D'ailleurs, c'est l'ambiance générale du concert qui est plutôt inégale, alternant les instrumentaux voluptueux, le rock à papa et les sessions de dance party, mais certains diront que c'est là toute la nature des disques de Mike ...d'autant plus à la fin des années 90 où il vivait à Ibiza !
Il y a en tout cas dans cet album live une sacrée dose d'énergie, Mike fait rugir sa PRS tigrée comme jamais, parfait pour dynamiser vos sessions de télétravail ;-)

--
Live Then & Now (2019), édité par Sutra (2CD). Date de sortie le 26 juillet 2019. Commander / Order


BEST OF POLAND 1999

Face 1
1- Shadow On The Wall
2- Let There Be Light / Supernova
3- Ommadawn Part 1
Face 2
1- Moonlight Shadow
2- Family Man
3- The Innter Child / Secrets
4- Serpent Dream

Repris du même concert que sur l'album cité plus haut, les morceaux du live à Katowice figurant sur cette édition sont en fait une sélection casée sur un unique vinyle 33-tours de 48 minutes. On y retrouve donc en priorité les airs les plus connus et [surtout?] les plus vendeurs : Ommadawn, Moonlight Shadow, le thème de Tubular Bells III, etc... A priori, sans trop d'intérêt, à moins de vouloir en profiter sur vinyle plutôt que sur CD.
A noter que la pochette est différente, mais ne correspond malheureusement pas au contenu car le cliché utilisé date de 1984...

--
Best of Poland 1999 (2020), édité par Cult Legends (Vinyle LP). Date de sortie le 3 avril 2020. Commander / Order


TUBULAR BELLS LIVE PREMIERE

Queen Elizabeth Hall, London June 25th 1973 BBC Radio 1 (Tubular Bells Premiere)
1- Tubular Bells, Part One (28:00)
2- Tubular Bells, Part Two (27:48)
BBC Studios, Shepherd's Bush, London, UK 30th November 1973 BBC-TV (UK TV "2nd House")
3- Tubular Bells, Part One (16:57)

Edité au Japon en décembre 2019, ce CD non-officiel est une compilation des deux premières sessions live de Tubular Bells par Mike Oldfield en 1973 : celle du 25 juin au Queen Elizabeth Hall de Londres, diffusée sur la BBC Radio 1 ; et celle du 30 novembre dans le studio de la BBC Shepherd's Bush (toujours Londres) pour le programme TV "2nd House".
Bien que la première performance ne soit jamais sortie autrement qu'en bootleg, la seconde a bénéficié plusieurs fois d'éditions officielles, notamment en 2009 sur le DVD bonus de Tubular Bells Deluxe, mais il ne s'agit ici que d'un extrait de 17 minutes (certainement pour pouvoir caser les trois pistes sur un seul CD).
La qualité audio est passable, la retranscription du Queen Elizabeth Hall a été dépourvue des commentaires de l'animateur radio, mais le son est resté tel quel (comprenez pas terrible).

--
Tubular Bells Live Premiere (2019), édité par Alive The Live (CD). Date de sortie le 30 novembre 2019. Commander / Order


ADVENTURES IN HANNOVER

Disque 1
1- Welcome (0:43)
2- Taurus I (11:18)
3- Sheba (3:25)
4- Mirage (5:08)
5- Band Introduction (1:17)
6- Platinum Parts I-IV (15:17)
7- Tubular Bells Part II (6:41)
8- Sailor's Hornpipe (3:06)
9- Conflict (5:26)
Disque 2
1- Ommadawn Part I (20:55)
2- Tubular Bells Part I (17:33)
3- QE2/Portsmouth (7:46)
4- Punkadiddle (6:32)

Retranscription radiophonique du live au Eilenriedhalle de Hannovre (Allemagne) le 2 avril 1981, ce double album présente l'intégralité du concert de la tournée européenne Adventure Tour 81, au lendemain de celui donné à Essen - déjà présent sur l'édition Deluxe de QE2 sortie en 2012.
Pas grand chose à redire sur la qualité de l'enregistrement (hormis peut-être les chants de Maggie Reilly), et encore moins sur la performance : on a affaire à du bon vrai live !
A l'instar de ce qu'on peut voir sur le Live at Montreux, Mike Oldfield était très bien entouré et en grande forme malgré les dates qui s'enchainent depuis 79. Tous autour de lui se sont appropriés les morceaux de Platinum, QE2, Tubular Bells et Ommadawn, les réorchestrations - plus rock - sonnent toujours aussi bien. La batterie de Morris Pert et les percussions de Mike Frye sont omniprésentes, Tim Cross aux claviers est survolté, et les envolées de Mike, aussi bien à la Gibson SG qu'à la mandoline sont simplement jouissives ! Cette grande période de tournées européennes mérite vraiment que l'on s'y attarde.

--
Adventures in Hannover (2019), édité par Unicorn (2CD). Date de sortie le 13 décembre 2019. Commander / Order


THE LOST TAPES

1- Platinium III-IV
2- Tubular Bells Part II
3- In High Places
4- Mount Teide
5- The Lake
6- Five Miles Out
7- Crystal Gazing
8- Tricks of the Light
9- Discovery
10- Saved By a Bell
11- Moonlight Shadow

The Lost Tapes, ou les bandes perdues en français... Car soyons clairs, cette édition plus que médiocre ne mérite pas que l'on s'y intéresse à moins d'être un complétiste absolu. L'album live reprend une sélection de morceaux issus du concert de San Sebastián (Espagne) donné le 23 août 1984 lors du Discovery Tour. Bien qu'une captation ait été faite pour être diffusée à l'époque à la télévision, on est en droit de douter que cette édition reprenne vraiment les bandes d'origine tant la qualité audio obtiendrait tout juste la mention passable.
Les coupures parfois très abruptes entre les morceaux sont laissées telles quelles, il y a des parasites, comme s'il s'agissait tout simplement de la copie audio d'une VHS retrouvée sur Youtube... Et que dire de la pochette ! Elle illustre parfaitement le sérieux mis dans la confection de ce CD puisqu'elle représente une photographie de Mike Oldfield prise à l'époque de Tubular Bells II en ...1992.
Bref, même si ce n'est pas la meilleure, la tournée Discovery Tour 84 mérite bien mieux que ce traitement. Ce n'était pourtant pas si difficile, rien qu'à écouter la retranscription du concert de Viareggio (Italie) on sait qu'il existe des enregistrements bien plus exploitables.

--
The Lost Tapes (2020), édité par Laser Media (CD). Date de sortie le 6 mars 2020. Commander / Order


THE SPACE MOVIE ORIGINAL SOUNDTRACK

Disque 1
1- Hergest Ridge (fragments de la version orchestrale et originale) (19:44)
2- Ommadawn (fragments de la version originale) (28:48)

Disque 2
1- Tubular Bells (fragments de la version orchestrale et du mix Boxed) (27:09)
2- Incantations (fragments de la version originale) (27:14)

Est-ce qu'on parle bien de la même chose ? S'agit-il vraiment des musiques originales ayant servi au film cette fois ? La réponse est oui ...et non ! Ce double album est une sorte d'inédit car jamais une édition "commerciale" n'avait inclus de version live orchestrale d'Hergest Ridge, mais il ne s'agit là que d'extraits, édités initialement pour apparaître sur la bande originale du film de Tony Palmer en 1979. Un premier test pressing sur quatre faces avait été [en partie] fabriqué, mais le disque n'a finalement jamais vu le jour. On retrouve donc sur cette BO une sélection de morceaux issus de musiques figurant bien dans le film, à ceci prêt que ce ne sont pas forcément les mêmes mix qui ont été choisis.
En effet, bien que le film présente par exemple certains extraits alternatifs d'Incantations (issus entre autres des démos, comme la fameuse Spacevocation de la Partie 4), cette sélection ne reprend finalement que des extraits de l'album définitif, avec quelques bribes de discours issues du film parsemées ça et là. Pour ce qui est d'Hergest Ridge, le mix est un peu spécial puisqu'il compile des fragments de la version studio et de la version orchestrale pour en faire un seul et même morceau. Les coupes sont franches et les transitions d'une version à l'autre ne sont pas très propres... Comme si l'on était resté au stade de la maquette. Ne vous attendez donc pas à pouvoir profiter enfin d'une édition d'Orchestral Hergest Ridge digne de ce nom, ce ne sera pas encore pour cette fois... Les pistes d'Ommadawn et Tubular Bells sont du même genre : une succession d'extraits maladroitement collés entre eux avec des pistes sonores du film.
Niveau son, ce n'est pas mieux, puisque les enregistrements ne donnent pas vraiment l'impression d'avoir été nettoyés. Gonzo Multimedia comptait corriger le tir après leur premier essai en 2015, mais sans un véritable accès aux sources et une pointe de je-m'en-foutisme, ça ne pouvait être qu'une nouvelle déception.

Dans la lignée du coffret The Killing Fields, pour les fans hardcores du documentaire et de sa bande son, un coffret collector a même été édité avec une sélection de reproductions (photographies, cartes, poster, etc...) et un certificat d'authenticité signé par Tony Palmer lui-même. Le double CD y est inclus, ainsi que le DVD du film. Dommage que le prix soit si élevé par contre...


--
The Space Movie Original Soundtrack (2019), édité par Gonzo Multimedia (2CD). Date de sortie le 1er novembre 2019. Commander / Order

The Space Movie Directors Box Set (2019), édité par Gonzo Multimedia (Coffret). Date de sortie le 20 septembre 2019. Commander / Order


-----


Pour finir, puisqu'il n'y a finalement rien mieux que la musique pour parler d'elle même, je vous propose une sélection parmi les concerts qui ont été cités dans cet article et disponibles librement sur les plateformes. Bien sûr il y en a encore plein d'autres et cela peut vite devenir un bon passe-temps, alors bonne écoute !

Live de Tubular Bells Part 1 aux studios de la BBC, le 30 novembre 1973


Concert European Adventure Tour à Hannovre (Allemagne), le 2 avril 1981


[Suite] Concert European Adventure Tour à Hannovre (Allemagne), le 2 avril 1981


Concert Discovery Tour 84 à Viareggio (Italie), le 8 septembre 1984


Concert Then & Now de Katowice (Pologne), le 25 juillet 1999


Concert European Adventure Tour à Essen (Allemagne), le 1er avril 1981 (pistes 13-21)


Forum

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci d'avoir attiré mon attention sur "Adventures In Hannover", que j'avais repéré, et sur le concert de Viareggio en Italie, que je ne connaissais pas.

E-GWen.

Tioub a dit…


Bonjour

au niveau Bootlegs je t'invite à découvrir aussi:
"Turbulent Weather Cologne Germany (02-11-82)"
et "10th Anniversary of Tubular Bells (22-07-83)"

Tioub

Anonyme a dit…

Merci pour l'article.
As-tu des infos sur cette éventuel double vinyl à paraître bientôt ? :
Carnegie Hall 93 (le vrai ou encore Edimbourg ?)
https://www.cede.ch/en/music/?view=detail&branch_sub=0&branch=1&aid=17087522

Au sujet du commentaire ci-dessus sur le bootleg "10th Anniversary of Tubular Bells (22-07-83)", il est intégralement inclus dans le coffret édition limitée 5 CD/DVD de la réédition de Crises.

Sam

Orabidooblog a dit…

Bonjour Sam,
Au sujet du double LP Carnegie Hall 1993, on en sait pas beaucoup plus pour le moment. Aucune info fiable, ni sur le contenu, ni sur son origine. Les quelques sites marchants (souvent suisses) qui le listent annoncent une sortie fin mai. Mais il est très probable que si cette édition sort un jour, elle soit effectivement l'exacte copie du bootleg CD sorti en 2018, en témoigne la pochette provisoire : https://www.jukebox.ch/oldies/131947-carnegie-hall-1993-2-lps

J'ajouterai un paragraphe dédié lorsque ce sera un peu plus concret !

gerard.banchelin a dit…

bonjour et pour les 4 album restent de virgin alors pour deluxe edition se n'ai pas la peine de compté dessus alors merci.

Georges a dit…

Il faudra qu'on explique à certains que vendre un concert de l'an 2000 ou presque avec des photos des années 80 sur la pochette, c'est assez craignos!